8 octobre 2015 0 Commentaire

Data production

Pour prendre la mesure de ce que nous produisons et comment se répartissent nos échanges, le cabinet IDC (*) a publié une étude en 2013 de laquelle sont extraits ces quelques chiffres.

Bien sûr au moment où nous en prenons connaissance, ces données ne sont déjà plus d’actualité. Toutefois l’intérêt du focus proposé ici concerne des clés de répartition dont il sera intéressant de suivre l’évolution dans le temps.

Volume Data (global échangé/stocké *)

Total Monde = 4.4 Zegabits

France = 122 Exabits

Sur ce volume global, la part traitée par les entreprises française de plus de 500 salariés est d’environ 110 téraoctets, soit 5% du total.

Regard en coin 

près de 30 % du volume des data échangés en France le sont par les entreprises. Les 70% restant ont pour origine les particuliers.

Sur ces 70%, seuls 15 % des échanges n’ont pas de rapport direct avec des prestations de service proposées en ligne par une entreprise (**).

Autrement dit, 85 % des data émises par les particuliers concernent les entreprises qui sont donc en mesure de les exploiter, de les stocker et de les valoriser.

(*) Source : étude IDC pour EMC – Digital Universe (www.idc.com/france/)

(**) Exemple : échange de courriels personnels

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus