Réchauffement de la Datasphère

2 novembre 2015

Chiffres & Repères

Article validé par :

Don Magnus Vigie Data

Magna Data

Pour nous aider à comprendre les enjeux économiques, écologiques et sociologiques du « big data », voici quelques chiffres et des repères pas trop assommants mais dont la dimension donne parfois le vertige…

Trafic

Chaque heure, 10 milliards de mails sont envoyés (*),  soit l’équivalent:

  • de 4 000 tonnes de pétrole,
  • de 4 000 allers-retours Paris/New York
  • de la production de 15 centrales nucléaires pendant une heure.

Chaque minute sur internet :

  • 2 millions de recherches sont faites sur Google ;
  • 1,3 million de vidéos sont vues sur Youtube ;
  • 100 000 nouveaux tweets sont publiés ;
  • 20 millions de photos sont vues sur Flickr ;

Consommation

L’envoi d’un courriel avec pièce-jointe = 25 watts (1 h de consommation d’une ampoule)

Un seul datacenter consomme en une journée autant qu’une ville de 30 000 habitants. Son refroidissement représente 40% de ses dépenses d’énergie. En Caroline du Nord, 5% de l’électricité de la région est utilisée par les datacenters de Google, Apple et Facebook.

Si internet était un pays, il serait le cinquième consommateur mondial d’électricité.

Production

Entre 1990 et 2003, notre monde virtuel a produit cinq millions de giga-octets de données.

En 2011, il fallait 48 heures pour générer cette même quantité.

En 2013, il faut seulement dix minutes.

Tendance

La population mondiale d’internautes a été estimée à 3 milliards fin 2014, c’est l’équivalent de la population mondiale en 1960.

Le nombre de personnes ayant accès au réseau a  augmenté de 15% au cours de ces 4 dernières années

En 10 ans, le trafic est passé de 100 gigaoctets par jour en 1992 à 100 gigaoctets par seconde  en 2002. Il atteint aujourd’hui les 30.000 GigaOctets/sec. et la barre des 50.000 gigaoctets/sec.  devrait être atteinte voire dépassée d’ici 3 ans.

A l’échelle mondiale, 90% des données disponibles ou sur le point de l’être ont été créées au cours de ces 3 dernières années. La majorité sont des données dites « non structurées » telles les photos , les tweets, des historiques client et parmi ces dernières , les plus enviées comme les quantités, les dates, les montants, la typologie et les fréquences d’achats y compris les données issues de centres d’appels et de gestion de la relation client.

Santé

En 2013, plus de 100.000 applis médicales étaient disponibles sur smartphone

(*) Source(s) : « Internet : la pollution cachée », film documentaire de Coline Tison et Laurent Lichtenstein  diffusé sur France 5 en juillet 2014 – « Le big Data » un article de MaddyNess , le magazine des startups françaises.

À propos de MagnaData

Hervé Manfrini est le fondateur de Magna Data, l’observatoire des pratiques de contrôle et de valorisation des données à caractère personnel au sein des organismes privés ou publics. Magna Data fait référence aux travaux des états européens qui visent à favoriser l'émergence d'une charte européenne respectueuse des droits individuels et de l'économie numérique. En savoir plus: https://fr.linkedin.com/in/hmanfrini Suivre : https://twitter.com/HManfrini

Voir tous les articles de MagnaData

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus